Lorsqu’on fait un placement ou un emprunt, quelle que soit sa nature, on est appelé à choisir entre un taux fixe et un taux variable. Que représentent ces deux taux et lequel est le meilleur à choisir ?

Un taux fixe c’est quoi ?

Le taux fixe est en effet un taux d’intérêt qui ne change pas de niveau. Quelle que soit la durée du placement ou de l’emprunt, le taux fixe reste le même du début à la fin. S’il est appliqué pour un prêt, il permet aux parties contractantes de connaître dès le départ toutes les différentes conditions de remboursement. En revanche, s’il est appliqué pour un placement il permet d’avance de connaître le profit à réaliser. C’est le taux le plus souvent très utilisé dans les opérations bancaires.

Qu’en est-il du taux variable ?

Comme le dit son nom, le taux variable lui n’est pas statique. Déjà, il n’est pas défini à l’avance comme dans le cas précédent. Ceci étant, il est appelé à connaitre soit des hausses ou des baisses. Il est revu par les parties contractantes selon une périodicité donnée et aussi en fonction de la durée du contrat.
Puisqu’il n’est pas statique, il ne donne pas une idée claire des profits à réaliser quand il s’agit d’un placement. Et quand il s’agit d’un prêt, l’incertitude reste la même. Toujours est-il qu’il faudra faire un choix entre les deux.

Le taux variable est de loin la meilleure option

Lorsqu’on fait un prêt, on souhaite voir le taux appliqué s’abaisser à la longue. Cette baisse pourrait représenter un soulagement. De l’autre côté, quand on fait un placement, le profit est l’objectif principal. Un taux qui augmente en matière de placements est très bénéfique.
Mais cette baisse et cette augmentation ne peuvent être obtenues qu’avec le taux variable. Il s’agit donc d’un taux qui peut s’avérer bénéfique ou soulageant. Toujours est-il que ce taux n’est pas sans risques. Mais il est de loin le meilleur, surtout que ce taux appliqué au départ d’un contrat de prêt est considérablement bas.

Ajouter un commentaire