L’assurance de prêt immobilier n’est pas indispensable, mais dans la pratique aucun établissement bancaire ne peut accorder un prêt si vous n’en avez pas. Ce peut être même la clef de voûte de votre projet immobilier et pour sécuriser votre famille.

Importance de l’assurance emprunteur

Le prêt immobilier est lié à la signature d’un contrat d’assurance emprunteur. L’établissement prêteur s’assure par ce moyen de récupérer le capital prêté en cas de soucis de santé de l’assuré. A la marge, l’assurance de prêt immobilier peut ne pas être imposées dans certains cas. L’organisme prêteur sollicitera dans ce cas une autre garantie : par exemple la garantie déplacée sur un bien réel libre de financement, le nantissement d’un appui financier d’une valeur égale à hauteur du prêt, etc.

L’assurance de prêt immobilier et la concurrence

Le secteur de l’assurance emprunteur connaît depuis 2010 des avancées notables qui autorisent les emprunteurs à souscrire à l’assurance emprunteur selon ces besoins.

La Loi Lagarde 2010 donne le droit aux emprunteurs de souscrire à un prêt immobilier avec n’importe quel contrat d’assurance. Désormais, l’emprunteur n’est plus obligé de prendre l’assurance de prêt immobilier de la banque qui octroie le prêt. Il est libre de travailler avec d’autres assureurs. C’est le début de la délégation d’assurance.

En 2014, la Loi Hamon permet de modifier son assurance de prêt immobilier au cours de la première année suivant la souscription du contrat d’assurance emprunteur. La loi Sapin 2/amendement Bourquin de 2017 va plus loin en autorisant le changement annuel des contrats d’assurance emprunteur. La durée du préavis est de 2 mois et la résiliation de contrat existant vient après examen des garanties prévues dans le nouveau contrat. Les garanties proposées par le contrat doivent à minima être équivalentes à celles prévues initialement.

Ces nouvelles lois poussent les compagnies d’assurance à être plus performantes pour conserver leur clientèle au risque de voir les concurrents les récupérer.

Il existe différents sites internet qui permettent de comparer les assurances de prêts :

Assurance de prêt : les différents types

Selon les risques médicaux, le mode de vie, les conditions de travail et le montant du prêt souscrit, il est important de souscrire à une assurance qui garantit le remboursement du prêt en cas d’imprévus.

L’assurance décès invalidité est la garantie minimale exigée pour tout projet : investissement locatif, résidence secondaire et principale. L’établissement bancaire peut exiger selon les spécificités du dossier la souscription d’assurance complémentaire notamment : décès, perte totale et irréversible d’autonomie (PTA), incapacité temporaire totale de travail (ITT), incapacité temporaire partielle de travail (ITP), invalidité permanente totale (IPT) et l’invalidité permanente partielle (IPP).

Ajouter un commentaire